World Political Cleavages
And Inequality Database
Le livre
Depuis les années 1980, les inégalités sont reparties à la hausse dans la plupart des régions du monde, après une période relativement égalitaire dans l’après-guerre. Faut-il y voir la conséquence implacable de la mondialisation et de la technologie, ou bien plutôt un phénomène proprement politique et idéologique ? Pourquoi de nouvelles coalitions électorales unies par d’ambitieux programmes de redistribution des richesses tardent-elles à se développer, et quel est le lien avec la montée de nouveaux conflits identitaires, incarnée par les succès de Trump aux États-Unis, Le Pen en France, Modi en Inde ou encore Bolsonaro au Brésil ?

Cet ouvrage collectif offre des pistes de réponses à ces questions en retraçant la transformation des clivages politiques dans 50 pays entre 1948 et 2020. À partir de l’exploitation d’enquêtes électorales couvrant de manière inédite les cinq continents, l’ouvrage étudie le lien entre les comportements de vote et les principales caractéristiques des électeurs telles que le revenu, le diplôme, le genre ou l’identité ethno-religieuse. Cette analyse permet de comprendre comment les mouvements politiques sont amenés à coaliser des intérêts et identités multiples dans les démocraties contemporaines. Une telle perspective historique et mondiale s’avère indispensable pour mieux appréhender l’avenir de la démocratie au XXIe siècle.
Le projet
La World Political Cleavages and Inequality Database (WPID) est le résultat d’un programme de recherche collaboratif rassemblant une vingtaine de chercheurs à travers le monde. L’objectif principal du projet est de fournir en libre accès la base de données la plus exhaustive possible sur la structure des clivages politiques et des inégalités sociales dans les démocraties contemporaines, sur les cinq continents, du milieu du XXe siècle à nos jours.

La base de données se fonde sur une source quasi-unique : des enquêtes électorales conduites dans un certain nombre de pays ayant organisé des élections pluralistes depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Menées auprès d’échantillons représentatifs atteignant généralement quelques milliers d’électeurs, interrogés le plus souvent dans les jours ou semaines suivant l’élection considérée, ces enquêtes comprennent en complément des informations sur le vote des questionnaires détaillés portant sur les caractéristiques socio-économiques des électeurs. Malgré toutes leurs imperfections, elles constituent l’une des sources les plus précieuses dont nous disposons afin d’étudier la relation entre la structure des clivages politiques et celle des inégalités sociales. Ces enquêtes électorales ont été harmonisées de telle sorte à pouvoir documenter de manière systématique comment les comportements électoraux varient en fonction d’attributs sociaux tels que le revenu, le diplôme, la profession, le genre, l’âge, l’origine nationale ou l’identité ethnoreligieuse.

Nous espérons avant toute chose que cette nouvelle base de données contribuera à susciter de nouvelles recherches sur ces questions au sein de la communauté des chercheurs en sciences sociales, et aura permis au citoyen intéressé de mieux comprendre les interactions entre clivages politiques et inégalités sociales dans une perspective historique et comparative.


Actualités
Democracy and the Politicization of Inequality in Brazil, 1989-2018
5 mars 2021 | Document de travail
In this paper, Amory Gethin and Marc Morgan analyse the transformation of electoral cleavages in Brazil since 1989 using a novel assembly of electoral surveys. Brazilian political history since redemocratization is largely a history of the rise and fall of the Workers’ Party (Partido dos Trabalhadores, PT). The authors show that the election of Lula da Silva as President in 2002, followed by the implementation of redistributive policies by successive PT governments, was at the origin of marked socioeconomic cleavages... Continue reading
Inequality, Identity, and Political Cleavages in South Korea, Taiwan, and Hong Kong
22 février 2021 | Document de travail
In this paper, Carmen Durrer de la Sota and Amory Gethin document how democratization in South Korea, Taiwan, and Hong Kong since the 1980s has led to the materialization of growing cleavages. Political integration, manifested by attitudes towards North Korea in South Korea, and towards mainland China in Hong Kong and Taiwan, has been a key issue structuring party competition and electoral behaviors in the three territories... Continue reading
Political Cleavages in Australia, New Zealand, and Canada, 1963-2019
11 février 2021 | Document de travail
In this paper, Amory Gethin studies the transformation of political cleavages in Australia, Canada, and New Zealand since the 1960s. In all three countries, higher-educated voters have become increasingly supportive of labor, social democratic, liberal, and green parties, while high-income voters have remained more likely to vote for conservative forces, leading to the emergence of “multi-elite party systems” comparable to that found in other Western democracies... Continue reading
Changing Party Systems, Socio-Economic Cleavages, and Nationalism in Northern Europe, 1956-2017
4 février 2021 | Document de travail
In this paper, Clara Martínez-Toledano and Alice Sodano draw on a rich set of electoral surveys to explore the changing relationship between party support and electoral socio-economic cleavages in Denmark, Finland, Iceland, Norway, and Sweden from the mid-twentieth century until the present. All Nordic countries except from Iceland have experienced a progressive decline in their strong class cleavages, which coincides with the emergence of multi-elite party systems... Continue reading
Site web créé en 2021
Développement web, design et visualization :
Aliquidstudio (Benjamin Grillet)
Financement :
World Inequality Lab, Imperial College London Business School, Columbia Business School