World Political Cleavages
And Inequality Database
Coordinateurs
Amory Gethin est chercheur au Laboratoire sur les inégalités mondiales. Ses travaux portent sur l'interaction entre inégalités économiques et transformations politiques dans les démocraties contemporaines. Il a contribué à plusieurs projets sur l'évolution des inégalités de revenus et de patrimoines, en particulier en Europe et en Afrique du Sud, et a participé au développement de la World Inequality Database. Il a également travaillé sur l'évolution de long terme des clivages politiques et des comportements électoraux en perspective comparée, notamment au travers d'études de cas portant sur des pays tels que l'Inde, le Brésil, l'Afrique du Sud et le Japon.
Clara Martínez-Toledano est professeure en économie financière à l'Imperial College London et coordinatrice "inégalités de patrimoines" au Laboratoire sur les inégalités mondiales. Titulaire d'un doctorat en économie de l'École d'économie de Paris, elle a également été chercheuse postdoctorale à la Columbia Business School et consultante à l'OCDE. Ses travaux portent sur des sujets relatifs aux ménages et aux finances publiques et comment ils interagissent avec les inégalités économiques.
Thomas Piketty est directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales et professeur à l'École d'économie de Paris. Il est l'auteur de travaux historiques et théoriques consacrés à la relation entre développement économique, répartition des richesses et conflit politique. Ces travaux ont conduit à mettre en évidence l'importance des institutions politiques, sociales et fiscales dans la dynamique historique de la répartition des richesses. Thomas Piketty est également co-directeur du World Inequality Lab et de la World Inequality Database, et l'un des initiateurs du Manifeste pour la démocratisation de l'Europe. Il est l'auteur des best-sellers internationaux Le Capital au 21e siècle (2013) et Capital et idéologie (2019).
Contributeurs
Lydia Assouad est doctorante à l'École d'économie de Paris. Elle s'intéresse notamment à l'économie politique, à l'économie du développement et à l'histoire économique.
Jules Baleyte dirige la section internationale du département de la conjoncture à l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE). Il est diplômé en mathématiques et en économie de l'École Normale Supérieure et de l'École Nationale de la Statistique et de l'Administration Économique.
Abhijit Vinayak Banerjee est professeur d'économie au Massachusetts Institute of Technology. Il a co-fondé en 2003 le Abdul Latif Jameel Poverty Action Lab (J-PAL) avec Esther Duflo et Sendhil Mullainathan et en demeure un des co-directeurs. Il est co-récipendiaire du prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel de 2019 pour ses travaux pionniers en économie du développement.
Luis Bauluz est chercheur postdoctoral à l'université de Bonn et coordinateur "agrégats de patrimoine" au Laboratoire sur les inégalités mondiales. Porté vers les études empiriques, il s'intéresse en particulier aux inégalités et à l'histoire macroéconomique. Il est titulaire d'un doctorat en économie de l'École d'économie de Paris.
Oscar Barrera est titulaire d'un doctorat en économie de l'École d'économie de Paris. Ses domaines de recherche incluent l'économie du développement, l'économie politique, l'histoire économique et l'évaluation des politiques publiques.
Yonatan Berman est chercheur au London Mathematical Laboratory et chercheur associé au Stone Center on Socio-Economic Inequality et au Laboratoire sur les inégalités mondiales.
Carmen Durrer de la Sota est assistante de recherche au Laboratoire sur les inégalités mondiales et étudiante à l'École d'économie de Paris. Elle est titulaire d'un diplôme en sciences sociales de Sciences Po Paris.
Yajna Govind est doctorante en économie à l'École d'économie de Paris et à l'Institut National d'Études Démographiques. Ses travaux de recherche s'étendent de l'économie du travail et l'économie publique aux inégalités et à l'immigration.
Thanasak Jenmana est doctorant à l'École d'économie de Paris et chercheur au Laboratoire sur les inégalités mondiales. Ses recherches se situent au croisement de l'histoire économique et de l'économie politique de l'Asie du Sud-Est.
Fabian Kosse est titulaire d'un doctorat de l'université de Bonn et professeur en économie appliquée à LMU Munich. Ses travaux de recherche se situent à l'intersection de l'économie, de la psychologie et de la science politique. Il s'intéresse en particulier aux mécanismes de formation des compétences et des croyances, et comment celles-ci influencent les résultats scolaires et les carrières professionnelles.
Ana Leiva est doctorante, spécialisée sur le lien entre inégalités et politiques sociales dans les pays en développement, et en particulier sur les fondements politiques et économiques de celles-ci. Elle travaille actuellement sur les réformes des systèmes de santé et les équilibres institutionnels déterminant les politiques sociales en Amérique Latine.
Attila Lindner est titulaire d'un doctorat de l'université de Californie, Berkeley, et travaille au département d'économie de l'University College London. Ses travaux de recherche portent notamment sur l'assurance-chômage, le salaire minimum, les systèmes de retraite et les inégalités.
Filip Novokmet est chercheur postdoctoral à l'université de Bonn et chercheur associé au Laboratoire sur les inégalités mondiales. Ses travaux de recherche se focalisent principalement sur l'économie politique et l'histoire économique.
Sultan Mehmood est professeur à la New Economic School à Moscou. Économiste du développement porté vers les problématiques d'économie politique, ses travaux de recherche visent notamment à appréhender les conditions nécessaires à l'établissement de l'État de droit et ses conséquences sur les institutions politiques et le développement économique.
Marc Morgan est chercheur au Laboratoire sur les inégalités mondiales à l'École d'économie de Paris et coordinateur "Europe occidentale" de la World Inequality Database. Ses travaux portent principalement sur l'interaction entre inégalités de revenus et de patrimoines, croissance économique et transformations politiques.
Alice Sodano est assistante de recherche au Laboratoire sur les inégalités mondiales. Elle est diplômée d'un master en économie de l'École d'économie de Paris.
Juliet-Nil Uraz est économiste, elle travaille actuellement sur les modalités d'aide juridique en tant que chercheuse LL.M. à l'Institut Universitaire Européen. Sa recherche porte sur l'économie publique, les inégalités et l'accès au droit dans une perspective comparative et historique. Elle est diplômée d'un master en économie appliquée, spécialisé en Politiques Publiques et Développement, de l'École d'Economie de Paris.
Tom Zawisza est chercheur postdoctoral à l'University College London. Ses travaux de recherche analysent notamment les effets comportementaux des politiques fiscales et sociales.
Álvaro Zúñiga-Cordero est doctorant à l'École d'économie de Paris. Ses travaux portent sur les inégalités, l'économie politique, le commerce international et l'immigration. Il est titulaire d'un diplôme de master de l'École d'économie de Paris et d'un diplôme d'économie et de sociologie de l'Université du Costa Rica. Il a également travaillé au département de recherche de la Banque centrale du Costa Rica.
Site web créé en 2021
Développement web, design et visualization :
Aliquidstudio (Benjamin Grillet)
Financement :
World Inequality Lab, Imperial College London Business School, Columbia Business School